Élections 2015: hé oui, au RPFQ AUSSI! Place à l’Assemblée générale annuelle!

Déjà la rentrée et l’heure pour nous de vous convier à VOTRE assemblée générale! Vous avez sûrement vu passer l’activité dans notre calendrier sur Eventbrite (sinon, c’est par ici!). Nous vous promettons cette année encore une assemblée qui sort de l’ordinaire. En effet, le RPFQ a le plaisir d’accueillir à son assemblée un nouveau partenaire: le Club de lecture Affaires! Ce sera une nouvelle occasion de partager vos propres lectures de cet été et, bien entendu, voter les orientations de VOTRE réseau. Pour connaître les candidats à l’élection du prochain conseil d’administration, il vous faudra poursuivre la lecture de ce billet…

Une assemblée différente, pour vous ressourcer et apprendre!

Nous pourrons compter sur la présence de Micheline Bourque, fondatrice du Club de lecture Affaires, pour nous présenter la boîte à livre concoctée spécialement pour le RPFQ. Pour l’occasion, le Club de lecture Affaires se fera un plaisir de vous présenter une sélection toute spéciale de livres triés au volet pour attiser l’intérêt d’un public si averti pour la lecture d’affaires! Dans son panier, une sélection de cinq livres riches en apprentissages! Nous vous invitons chaleureusement à venir à la rencontre du Club de lecture afin d’apprendre ensemble par le savoir des autres.

Logo-Club-Affaires-Site-web

Votre bilan de la dernière année et l’élection de vos administrateurs

L’assemblée générale annuelle est également l’occasion où les administrateurs vous présentent le bilan de leur dernière année, leurs recommandations pour l’année suivante et, bien entendu le fameux moment des élections. Comme quoi nous serons également dans le «buzz» électoral cet automne!

Pour rappel, il y a 8 postes d’administrateurs au RPFQ. Voici brièvement les profils des membres qui ont choisi de s’impliquer cette année (encore!). Vous êtes également intéressé à soumettre votre candidature? Faites-nous le savoir en vous présentant brièvement dans les commentaires de ce billet!

Les candidats 2015-2016 (en ordre désalphabétique!):

36a1d01Josée Rochefort, Conseillère en développement, Ubisoft Montréal

Mon parcours: Titulaire d’un baccalauréat en communication, je suis actuellement en train de terminer ma maîtrise en gestion de la formation. Dans le passé, j’ai travaillé dans le domaine de la formation dans des organisations parapubliques et j’ai été chargée de cours en communication à l’école Polytechnique de Montréal. Depuis 2013, je travaille chez Ubisoft Montréal comme conseillère en développement, où je suis responsable d’analyser les besoins, de procéder à la conception et à l’évaluation des moyens de développement pour les gestionnaires du studio.

J’aime m’impliquer au RPFQ parce que… Je suis passionnée par mon métier | Je suis curieuse de nature et aime échanger avec d’autres professionnels qui vivent des réalités différentes de la mienne | J’aime appartenir et contribuer à faire grandir une communauté de pratique

0354c18Pierre Kapeleris, Formateur – Centre d’appel, ADT CANADA INC.

Mon parcours: Issu du domaine de l’édition, mon premier contact avec la formation s’est fait il y a déjà 3 ans.   J’y ai découvert un milieu stimulant et ou la créativité a toute sa place.

J’aime m’impliquer au RPFQ parce que… J’aime apprendre continuellement et parfaire mes connaissances avec mes pairs | Je crois en notre rôle de soutenir et aider nos membres | Je veux faire découvrir le groupe à tout ceux pour qui la formation est importante!

0a13f6bLouis Joncas, M. Éd., Conseiller en formation, Joncas Expert Conseil Inc.

Mon parcours: Œuvrant dans le domaine de la formation depuis plus de quinze ans, diplômé d’une maîtrise en gestion de la formation en 2004, j’ai acquis au fil de mes expériences une solide expertise dans le développement et le transfert des compétences au sein des PME Québécoises. Conseiller, formateur et coach dans l’implantation de solutions de développement des compétences, j’ai accompagné plusieurs entreprises manufacturières vers l’amélioration de leur compétence et leur productivité.

J’aime m’impliquer au RPFQ parce que… Je tiens à garder constamment mes connaissances à jour | Je m’offre un réseau de qualité | Je suis proactif dans le milieu de la formation!

LinkedinimageminiGeneviève Dionne, M. Éd., CTDP, Partenaire d’affaires en apprentissage, Bombardier Avions d’Affaires

Mon parcours : D’abord entraîneur de formation puis gestionnaire et enfin conseillère en développement des compétences, j’ai expérimenté au fil des ans les différentes facettes du rôle de professionnel de la formation : analyse de besoins, conception de solutions de formation, gestion de projets de formation, animation. J’ai œuvré dans des milieux diversifiés: communautaire, sportif, éducation supérieure et manufacturier (PME et Fortune 500). J’ai obtenu ma maîtrise en gestion de la formation en 2013 et l’accréditation Certified Training and Development Professional en 2015.

J’aime m’impliquer au RPFQ parce que… J’aime apprendre continuellement avec et par mes pairs et partager mes connaissances | Je crois fermement dans l’importance de notre rôle et notre capacité à améliorer la performance des organisations et entreprises du Québec | J’ai à cœur que notre contribution à la performance des organisations et entreprises québécoises soit visible et reconnue!

27df84bÉlodie Darras, Chargée de projet en formation, formatrice, technicienne en gestion de la formation

Mon parcours : Professionnelle en gestion de la formation ayant 7 ans d’expérience, j’ai travaillé en entreprise dans la logistique de la formation, dans des organismes où j’ai animé des ateliers et pour des institutions et des administrations où j’ai collaboré à des projets de formation et développement des compétences. J’ai, entre autres, animé plus de 70 ateliers, représentant 600 heures de formations, formé presque 1000 candidats et développé de nombreux outils adaptés aux besoins des clients / participants. Issue d’une formation en gestion des entreprises et des administrations, avec un volet RH, je me suis spécialisée par la suite en gestion de la formation et développement des compétences et j’ai obtenu ma maitrise en 2007. J’offre mes services actuellement pour des postes en gestion de la formation ou chargée de projet dans des établissements de formation où je pourrai animer des ateliers, assurer la logistique des formations, procéder à la gestion de la formation et mettre à jour et/ou concevoir de nouveaux outils.

J’aime m’impliquer au RPFQ parce que… J’aime retrouver mes pairs autour d’un événement convivial et professionnel et faire de nouvelles rencontres | Je crois qu’il m’est important de maintenir à jour mes connaissances dans le domaine de la formation | Je suis persuadée que « seul on va vite mais ensemble on va loin! »

2aaecf2Geneviève Brouillette, M. Éd., Agente de développement à la formation, ÉTS Formation

Mon parcours : J’œuvre comme spécialiste en développement des compétences depuis plus de 15 ans. J’ai contribué au développement et à la mise en œuvre de programmes de formation dans des domaines diversifiés, tels que l’industrie du voyage et de l’hôtellerie, la coopération internationale, les technologies de l’information et des communications ainsi que dans le monde municipal. J’ai pu développer les compétences et expertises suivantes: Design pédagogique (conception, animation, évaluation) de programmes de formation | Formation et coaching de formateurs | Co-développement professionnel | Approche dynamique et collaboratrice, à l’écoute des différents intervenants.

J’aime m’impliquer au RPFQ parce que… J’aime échanger et partager des expériences avec des gens aussi passionnés que moi de l’apprentissage continu et du transfert en milieu de travail | J’aime participer activement à la mission du RPFQ qui est d’offrir un lieu d’échanges aux acteurs de la formation au Québec | J’apprécie la valeur ajoutée du RPFQ dans le développement de mes propres compétences.

39e45b2Brenda Allwin, bacc en psychosociologie, DESS en gestion de la formation, M. Éd. en gestion de la formation (en cours), Conseillère en formation et formatrice, Association de la construction du Québec & École Polytechnique de Montréal

Mon parcours : D’abord danseuse contemporaine, puis étudiante à temps plein (!!), ça s’est ensuite dirigé vers psychosociologue, formatrice, chargée de cours et conseillère en formation. J’apprends présentement les rouages de la gestion de projets en formation et du rôle conseil (analyse de besoins, planification du transfert d’apprentissage, évaluation, gestion de savoir, etc).

J’aime m’impliquer au RPFQ parce que… Ça me garde à l’affût de ce qui se passe dans le domaine de la formation | Je rencontre des gens intéressants, motivés et motivants et aux parcours inspirants | J’aime me sentir utile, apprendre et partager!

 

Et vous? Serez-vous parmi les candidats?

Publié dans Assemblée générale

Activité du 4 juin 2015 – Panel – Amélioration continue et Formation

Écrit par : Brenda Allwin (secrétaire RPFQ) et Élodie Darras (trésorière RPFQ)

Pour terminer la saison 2014-2015, le RPFQ (Réseau des Professionnels de la Formation du Québec) organisait en juin un panel de discussion sur: « les principes de l’amélioration continue appliqués à la formation ». Cinq spécialistes de la formation issus de secteurs d’activités différents étaient invités pour répondre aux questions de l’animatrice et du public. L’illustration de ce sujet à travers la pratique des panélistes fut inspirante et cela mérite de s’y arrêter quelques instants.

D’abord, qu’entend-on par « amélioration continue »? Il s’agit d’une philosophie de développement adoptée par l’entreprise pour améliorer sa performance globale. C’est un état de pensée qui répond à la question: « Que puis-je faire de mieux demain qu’aujourd’hui?». Dans les entreprises, les termes « Lean management » et « Kaizen » sont souvent utilisés pour parler de ce principe.

Introduit dans les années 70 dans les usines Toyota, les panélistes décrivent le « Lean Management » comme étant un système d’organisation visant à réduire activement les problèmes de production et le gaspillage. Plus précisément, l’objectif est d’améliorer au mieux la performance des processus en exploitant les méthodes, les techniques et les pratiques déjà en place. Ce principe de réorganisation progresse par étape dans une logique PDCA pour « Plan, Do, Check et Act. » et il demande une entière coopération à tous les niveaux. Le succès à moyen et long terme repose sur la mesure du progrès de ses objectifs de performance tant quantitatifs que qualitatifs (ex. : moral, motivation à participer) [1].

Quant au « Kaizen » (en japonais « kai » pour changement et « zen » pour bon)[2], c’est une pratique collective de l’amélioration continue basée sur des principes tels que le travail en équipe et l’adoption de bons processus pour arriver à de bons résultats. Pour parler de cette méthode, l’un de nos spécialistes de la formation utilise l’expression : « analyser ensemble pour rendre les processus meilleurs ». D’ailleurs, pour ce faire, il déclare que toute entreprise faisant une cartographie[3] de ses processus (graphique permettant de visualiser ses processus, leurs natures et leurs interactions) peut ensuite s’améliorer. Encore faut-il prendre conscience qu’il faut s’améliorer!

 

Sachant maintenant que l’amélioration continue et ses outils sont applicables dans de multiples domaines, qu’en est-il de ses liens avec la formation? Voici quelques facteurs de succès tirés des expériences professionnelles de nos panélistes :

  • Identifier les attentes actuelles, s’attarder sur ce qu’on fait aujourd’hui dans l’objectif de se rendre quelque part;
  • Obtenir un processus plus clair et mieux défini, se questionner fréquemment et impliquer l’équipe tout au long de la démarche: «Dans notre cas, cela s’est d’abord réalisé par l’analyse des rôles et responsabilités de chacun pour une meilleure répartition de ceux-ci. Pour aboutir à ce résultat, l’élément principal recherché était l’analyse du besoin du client pour le satisfaire. Dans l’équipe, il a fallu que chacun développe ce réflexe de questionnement vis-à-vis notre client pour ne jamais perdre de vue ses attentes. Grâce à cette démarche, le chiffre d’affaires de notre service de formation a doublé (de 2011 à 2015), les formations données sont passées de 59 à 100 et notre équipe s’est vue plus efficace et davantage motivée en plus d’avoir hautement satisfait notre client ».
  • Cartographier le processus de formation et d’accompagnement : « Cela nécessite des visuels très simples pour être en mesure de les faire parler. C’est un outil pour mieux se comprendre dans le processus d’affaires. »
  • Investir dans la formation et dans l’analyse de besoin : «avec les départs massifs pour la retraite dans les PME, le transfert des compétences est un enjeu majeur. Avant d’élaborer des plans de formation et des plans de relève, il est légitime de se demander ce que les clients et les fournisseurs sont prêts à payer pour l’analyse de besoins. Dorénavant, j’établis toujours un pré-diagnostic dans les entreprises où j’interviens. Par exemple, pour les compétences dites « soft » (comportementales et relationnelles), cela demande un suivi rigoureux du supérieur immédiat qui n’est pas toujours enclin à les évaluer. D’emblée, je dois donc m’assurer d’avoir les conditions de succès nécessaires pour mener à bien mon mandat.
  • Gardez en tête l’intention : « peu importe l’outil utilisé dans notre processus de formation, il ne faut pas oublier pourquoi nous le faisons »;
  • Apprendre à travailler ensemble : « à travers l’amélioration continue, nous avons un impact sur autrui et vice-versa, cela devient une intelligence organisationnelle »;
  • La rigueur : « pour rendre le tout efficace, il est nécessaire d’avoir des règles claires et que le tout soit initier, endosser et supporter par la direction »;
  • Travailler ensemble, viser les petits pas et les petits changements de manière collective (cela nécessite du temps), en multidisciplinarité.

En somme, l’amélioration continue et ses principes peuvent se transposer à plusieurs étapes de la conception d’un projet. Il s’agit d’une culture d’entreprise à laquelle la formation ne fait pas exception. De nombreux accomplissements se matérialisent dans les organisations, mais inévitablement, du travail reste à faire pour adapter les méthodes proposées à la réalité de nos propres entreprises.


 

Pour en savoir plus sur les cinq panélistes :

Richard Chénier, M. Sc.

Directeur ÉTS formation et bureau de l’entrepreneuriat technologique et de l’innovation

Profil LinkedIn : https://ca.linkedin.com/in/rchenier

 

Pierre Ferland

Analyste d’affaires chez Groupement des assureurs automobiles (GAA)

Expertise en animation de Kaizen

Profil LinkedIn : https://ca.linkedin.com/pub/pierre-ferland/89/15/896

 

Louis Joncas, M. Éd.

Président de Joncas Expert-Conseil inc. et conseiller en formation

Expertise en transfert des compétences

Profil LinkedIn : https://ca.linkedin.com/pub/louis-joncas/48/343/b89

 

Anne Parent, CRHA, M. Éd.

Partenaire d’affaires en apprentissage senior chez Bombardier

Projet de maîtrise sur le Lean en milieu manufacturier

Profil LinkedIn : https://ca.linkedin.com/pub/anne-parent/27/978/699

 

Maryse St-Denis, MBA, M. Éd.

Directrice Formation chez CN

Ceinture noire Lean Six Sigma, coach de candidats Six Sigma

Profil LinkedIn : https://ca.linkedin.com/pub/maryse-st-denis-mba-m-éd/3/a95/272/fr

 

[1]Piloter la performance, Définition du Lean Management, en ligne : : <http://www.piloter.org/>

[2] Traduction libre, Kaizen Institute, What is Kaizen ?, en ligne : <http://ca.kaizen.com/home.html>

[3] Manière graphique de représenter l’activité d’une entreprise (ou d’une partie d’une entreprise) après avoir identifié le client, Piloter la performance, Cartographier les processus, en ligne : : <http://www.piloter.org/>

Publié dans Activités, Atelier Tagués avec : , ,

Bootcamp 2015: retour sur l’événement canadien de l’année en formation!

Pour sa 3e édition, le Bootcamp 2015 a orienté sa thématique sur la pédagogie des talents. Un mandat ambitieux autour de concepts pas toujours bien définis. Les experts invités ont su mettre la table avec brio et entraîner les participants dans des ateliers diversifiés et efficaces. Portrait d’une belle réussite à laquelle le RPFQ est fier de s’associer pour une 3e année!

 

Tops tweets du Bootcamp

Le RPFQ parmi les tops tweets du Bootcamp: à l’image d’un partenariat dynamique!

La genèse d’un concept audacieux

Imaginé par Ellicom il y a maintenant 3 ans, le Bootcamp se veut un événement rassembleur pour les professionnels de la formation. Pour sa troisième édition, soutenu par les événements les affaires, l’équipe de conception a pris le pari d’aborder le thème de la pédagogie des talents. En quoi ce choix est il audacieux? Pourtant, en cette ère de course à la matière grise, on parle régulièrement de nos talents: on se questionne sur comment les repérer, les engager, les développer! Justement, l’enjeu est là: on parle régulièrement d’un sujet sans toutefois s’entendre sur sa définition.

L’importance de définir ce qu’est le talent a fait l’objet de nombreux échanges tout au long des deux jours: Nigel Paine et Hugues Foltz ont lancé le bal en discutant du fameux «Talent pipeline», désormais l’enjeu #1 des organisations. Michael Salone, qui couvrait le sujet de l’université d’entreprise, nous a d’ailleurs questionnés sur les talents cachés au sein de nos organisations, comment les mettre en valeur et contribuer à créer une véritable culture de l’apprentissage. Créer une telle culture suppose de s’allier avec les gestionnaires et de s’en faire des partenaires: Isabelle Lord nous a engagés à réaliser un exercice de communication axé sur cet enjeu commun à plusieurs professionnels. Cependant, c’est avec Alain Gosselin que nous avons le plus creusé la question de définir le talent, et relevé d’autres questions essentielles:

  • Quel est votre talent?
  • Est-ce que votre travail exploite votre talent? (Attention, le constat peut être douloureux…)
  • Le talent dans votre organisation… c’est qui?
  • Si tous sont importants dans notre organisation… qui est stratégique?

La réflexion sur le talent n’est définitivement pas une réflexion tranquille! Il faut être prêts à voir nos modèles mentaux bousculés un brin quand on s’y met.

Du côté des ateliers

Un des éléments intéressants du Bootcamp est la possibilité pour le participant de naviguer au travers d’ateliers simultanés. Au RPFQ c’est un concept que nous affectionnons tout particulièrement comme en témoigne nos Carrousels des dernières années! Nous avons retenus pour vous quelques moments forts des ateliers du Bootcamp.

En matinée, Guillaume Dulude a frappé l’imaginaire de plusieurs participants avec le concept du «go / no-go» avec une démonstration dans laquelle deux courageux cobayes se sont prêtés au jeu.

Guillaume Dulude, Ph. D (c) de Psycom, en compagnie de ses deux cobayes...

Guillaume Dulude, Ph. D (c) de Psycom, en compagnie de ses deux cobayes…

En après-midi, Michel Therrien a fait un lien fort évocateur entre l’entraînement sportif et l’apprentissage du leadership. Si un athlète met des années à se préparer AVANT les jeux olympiques… pourquoi dans 80{8fc02e9851d52680ec0cd59da29d9fdc08b85217fbe02f31b602988915a3ac5f} des cas mettons-nous en poste nos leaders pour des mois PLUS TARD tenter de les préparer à jouer efficacement leur rôle?

Enfin, en avant-midi de la deuxième journée, Maxime Boilard nous a offert un «ah-ah moment» en parlant d’apprentissage et de performance pour exploiter le plein potentiel des apprenants:

Une affirmation qui reste en mémoire.

Une affirmation qui reste en mémoire.

Et le futur? Un événement désormais international!

Hugues Foltz nous a annoncé d’entrée de jeu que cet événement, créé au Québec pour le milieu de la formation en entreprise, prenait désormais une dimension internationale! En effet, M. Nigel Paine en a tellement aimé la formule qu’il sera l’hôte de l’édition Londonienne du Bootcamp en octobre 2015. Une croissance impressionnante grâce à une formule dynamique qui permet aux participants d’apprendre et d’innover à leur tour dans leur pratique.

Avez-vous participé au Bootcamp cette année? Qu’en avez-vous retenu? Que mettrez-vous en pratique désormais?

Publié dans Communauté, Partenaires, Réseautage Tagués avec : , , , , , , , , ,

Le développement du leadership à travers le coaching par les pairs [webinaire]

Webinaire-RPFQ-Coaching-par-les-pairsLe 14 mai 2015 avait lieu le premier webinaire offert en exclusivité aux membres. Il s’intitulait Imaginez le développement du leadership à travers le coaching par les pairs.  L’expert conférencier était Phil Le Nir, président de Coaching Ourserlves, une compagnie qu’il a fondée avec Henry Mintzberg.  Voici le contenu de l’événement, la vidéo et le PDF de la présentation.

Lire la suite ›

Publié dans Activités Tagués avec :

Formation continue et compressions budgétaires : comment avancer ?

Il s’agit du sujet abordé lors de la journée d’étude organisée par M. Dicko Baldé, M.sc, DBA, Directeur général de la Société de Formation et d’Éducation Continue (SOFEDUC) jeudi 23 avril 2015 à HEC Montréal. Rappelons que la SOFEDUC est l’organisme officiel qui accrédite les organisations et les entreprises pour l’émission des Unités d’Éducation Continue (UEC).

La journée est ouverte par M. Sylvain Magnan, du groupe Kinéconcept et Présidente de la SOFEDUC et animée par Mme Marie Josée Robitaille, Adjointe à la Direction Générale, ASSTSAS. Voici un bref résumé de cette 23e Journée d’études à laquelle le RPFQ a participé à titre de partenaire.

Investir en éducation et formation des adultes

M. Paul Bélanger, PhD, Professeur, Sciences de l’Éducation, Directeur du CIRDEP et de l’OCE, UQÀM est intervenu sur la pertinence de poursuivre et d’intensifier les investissements en éducation et en formation des adultes. Il a dressé un état des lieux concis sur l’importance prise par la formation continue ces dernières années comparativement à la formation initiale au Québec, et dans le monde. Selon lui, la demande de formation continue est de 3 ordres : le développement professionnel continu, la requalification professionnelle, la formation en entreprise.

Pour M. Bélanger, la formation continue représente un enjeu majeur pour l’économie afin d’être dynamique sur le marché mondial mais aussi pour les individus et les entreprises afin de rester performant sur un marché du travail en perpétuel changement.

Face aux changements démographiques importants qui se dessinent les prochaines années, il est nécessaire de permettre aux travailleurs de se requalifier. De plus en plus de personnes se forment aujourd’hui à temps partiel. En Scandinavie par exemple, les inscriptions à temps partiel sont passées de 5 {8fc02e9851d52680ec0cd59da29d9fdc08b85217fbe02f31b602988915a3ac5f} à 40 {8fc02e9851d52680ec0cd59da29d9fdc08b85217fbe02f31b602988915a3ac5f} ces 5 dernières années et au Québec les inscriptions en formation e-learning ont doublé au niveau universitaire.

Pour résumer, les enjeux de la formation continue sont de plusieurs ordres selon M. Bélanger : l’inégalité d’accès à la formation, le manque de formation à temps partiel dans le domaine technique, l’importance de l’innovation en formation pour les entreprises et l’économie, comment appuyer l’adulte à aller en formation, la valorisation de la formation professionnelle chez les jeunes.

L’expertise en technologie éducative au Québec

M. Pierre-Julien Guay, Président, Groupe de travail sur les normes – Québec (GTN-Q) a abordé ensuite le développement de l’expertise en technologie éducative au Québec et comment partager outils et pratiques pour la formation en ligne ?

Dans son intervention, M. Guay a défini comment une norme se fait. Selon lui, les grands principes de la normalisation sont : d’utiliser des formats qui préservent les données, favoriser la réutilisation et assurer l’interopérabilité. Il est donc important d’utiliser les bons « formats » en cas de développement de formation en ligne pour ne pas perdre l’information développée.

L’innovation ouverte comme levier d’apprentissage

M. Hugo Steben, Directeur associé, Bluenove, Conseil en management de l’innovation, conclue l’avant-midi sur le sujet de l’innovation ouverte comme levier d’apprentissage et de développement des compétences. Dans un environnement complexe, incertain et changeant, il est important pour une organisation d’affûter sa stratégie pour aller chercher les compétences clés dont elle a besoin pour sa survie et /ou se distinguer de ses concurrents.

M. Steben a présenté comment faire de l’innovation ouverte dans une entreprise (dynamique dirigée, concours d’innovation, co-création, communautés d’innovation etc.) et révélé quelques conseils pratiques.

Parcours d’apprentissage contextualisé et interactif en ligne

Mme Lise Lecours, Présidente Le-cours.ca démarre l’après-midi par la présentation du design d’une formation en ligne : partir d’une compétence pour offrir un parcours d’apprentissage contextualisé et interactif. Mme Lecours insiste sur l’importance de savoir quelle compétence l’organisation veut développer chez les apprenants pour concevoir les outils adéquats de formation et la formule d’apprentissage qui répondra le mieux au besoin à combler. Elle rappelle notamment la définition du mot compétence qui est un savoir agir complexe prenant appui sur la mobilisation et l’utilisation d’une variété de ressources (Tardif, 2003). Le besoin doit donc être bien circonscrit, être la base pour justifier la formation et aider à focuser sur ce que l’on veut atteindre.

Selon Mme Lecours, il est impératif d’identifier ce que la personne sera capable de faire à l’issue de la formation (compétence, contexte de réalisation, élément de la compétence, critères de performances).

Mme Lecours a animé ensuite un atelier de design d’une formation en ligne. Ce qu’il faut retenir : la compétence doit être au cœur du développement d’une formation ; la contextualisation est un moyen important de favoriser le transfert d’apprentissage et l’interactivité permet de favoriser la rétention et de mettre l’emphase sur les messages importants et les erreurs courantes.

Évaluer les apprentissages: l’importance de la cohérence

Mme Karine Paquette-Côté, Doctorante en éducation, UQÀM, Spécialiste en Sciences de l’Éducation (TELUQ) a terminé cette journée d’étude sur la réalisation de choix cohérents en évaluation des apprentissages. Mme Paquette indique que l’évaluation est différente selon comment va se percevoir le formateur. Les buts poursuivis sont à mettre au clair dès le départ pour faire une bonne évaluation. Il est important ensuite de définir ce qu’on veut évaluer (Enseignant, apprenant, contenu) à savoir la relation didactique, pédagogique ou d’apprentissage et comment le faire.

Enfin, il est important d’adopter une posture pragmatique pour réfléchir aux conséquences de l’évaluation pour la société en générale et le marché du travail.

Et la suite… à venir bientôt!

Par leurs recherches, leurs connaissances et leur activités respectives, les cinq intervenants nous ont permis de voir, comment de différentes manières, avancer et optimiser les dépenses de formation en temps de compression budgétaire. Pour en savoir plus : retrouvez les vidéos en ligne sur le site de la SOFEDUC à partir du 7 mai prochain !

 

Propos recueillis par :

Élodie Darras

Conseillère en formation

Trésorière du conseil d’administration

Publié dans Nouvelles du RPFQ, Partenaires

BOOTCAMP ELLICOM: Invitation spéciale aux membres du RPFQ

titreellicombootcamp

Ellicom et Les Affaires sont fiers de vous convier à l’événement canadien de l’année en formation : le Bootcamp Stratégies de formation! Le Bootcamp aura pour thème la Pédagogie des talents et se tiendra à Montréal les 10 et 11 juin 2015.

Passionnée par le monde de la formation et plus particulièrement par celui de la formation en
ligne, Ellicom a créé cet événement il a y maintenant trois ans dans le but d’offrir un lieu de partage, de réflexion et d’échange entre les différents acteurs de l’industrie de la formation au Canada. Pour cette 3e édition, Ellicom s’associe aux Événements Les Affaires afin de présenter une formule intense qui vous permettra de faire le plein d’innovations et d’idées concrètes applicables dans votre entreprise.

Nous y attendons  des conférenciers d’envergure internationale, dont Nigel Paine, coach, mentor et auteur, Michael Salone, ancien vice-président d’Alstom University, David Berz, directeur mondial, apprentissage et développement chez LINKEDIN ainsi que plusieurs autres conférenciers qui tenteront de mettre à l’épreuve vos pratiques de formation.

Vous pourrez également créer votre propre parcours de formation en choisissant parmi 11 ateliers interactifs qui vous permettront de mettre en place des solutions concrètes et d’atteindre vos objectifs. Une occasion unique de développer, d’ajuster ou de confirmer vos stratégies de formation, le tout dans une atmosphère vibrante d’inspiration! Puisque vous êtes membre du RPFQ, il nous fait plaisir de vous offrir un rabais de 10{8fc02e9851d52680ec0cd59da29d9fdc08b85217fbe02f31b602988915a3ac5f} sur le prix de l’inscription. Veuillez utiliser le code promotionnel… L’accès au code promotionnel est réservé aux membres: connectez-vous ou devenez membre pour profiter de cette offre!

Pour consulter la programmation complète ou pour vous inscrire à l’événement, visitez le www.bootcampstrategiesdeformation.com. Ne manquez pas votre chance de vous mettre à jour sur les dernières tendances

Au plaisir de vous y rencontrer,

 

huguesfoltz

Hugues Foltz
Président et chef de la direction, Ellicom inc.

 

 

 

Publié dans Activités

Retour sur: l’atelier PNL 101 au RPFQ avec Carine Burnot

Le 9 avril dernier avait lieu l’atelier PNL 101 animé par Carine Burnot, coach professionnelle, enseignante certifiée PNL et formatrice agréée. Nous avons eu le plaisir d’y accueillir une trentaine de participants dynamiques qui ont contribué au succès de cet atelier unique! Ce billet a été rédigé pour couvrir les trois temps de l’événement; vous y trouverez donc, l’avant, le pendant et l’après! Bonne lecture!

Source: Pixabay.com

Source: Pixabay.com

Avant l’atelier…

Pierre Kapeleris, administrateur au CA, a saisi l’occasion des préparatifs entourant l’atelier pour poser quelques brèves questions à Carine Burnot au sujet de la PNL.

Pierre Kapeleris: Quels sont les préjugés ou les incompréhensions les plus communs en ce qui concerne la PNL?

Carine Burnot: Peu de personnes savent donner une définition de la PNL, à part ceux qui l’étudient 🙂 … Elle est souvent associée au coaching de vie, et peu au domaine des affaires. Certains détracteurs vont même jusqu’à dire que c’est une secte !

PK: Quelles sont les techniques de PNL que vous comptez utiliser pour faire une bonne introduction à la PNL?

CB: Tout l’atelier va être une suite de techniques PNL : raconter une histoire, histoire et définition de la PNL, des outils de communication et de changement avec les métaprogrammes.

PK : Dans votre site vous explorez le métaprogramme et le recadrage; allons-nous l’explorer dans cet atelier?

CB: Oui, dans mon site, je parle de recadrage et des métaprogrammes. Je ne reviens pas sur le recadrage mais on va voir des métaprogrammes toute la soirée 🙂 !

De plus, j’ai donné deux exemples d’outils PNL dans la discussion qu’a lancé Hélène Tremblay qui sont le VAKOG et l’ancrage.

Pendant l’atelier: une découverte dynamique de la PNL

L’atelier a débuté par la lecture d’une allégorie afin de nous montrer l’importance des mots et à l’interprétation qu’on en fait. Carine Burnot a ensuite présenté les principaux co-fondateurs de la Programmation Neuro Linguistique ou PNL, soit Richard Bandler et John Grinder. Elle a également partagé au groupe une définition de la PNL comme une approche de la communication et ses différents outils de communication et gestion du changement.

La conférencière a introduit par la suite le concept de Métaprogramme : des  filtres de la réalité qui aident à comprendre pourquoi nous éliminons certains aspects de notre expérience et pourquoi nous nous concentrons sur d’autres. Un exercice par groupe de deux a suivi pour nous permettre d’identifier nos propres métaprogrammes et de mieux nous comprendre.

À la suite de l’exercice, Carine Burnot a présenté au groupe deux métaprogrammes:

  • les caractéristiques de la motivation: direction, source, raisonnements, facteur de décision etc.
  • les caractéristiques de travail: champs, direction de l’attention, réaction au stress etc.

En guise de conclusion, Carine Burnot nous a expliqué en quoi ces outils peuvent nous aider dans notre travail pour rejoindre des groupes, des individus et ainsi exercer notre influence.

Après l’atelier: un prix de présence de grande valeur!

Lorsque le RPFQ offre un atelier ou organise un événement, nous faisons habituellement tirer parmi les personnes présentes une participation gratuite pour une activité à venir du RPFQ. À certaines occasions nos invités offrent également des privilèges aux participants et ce fut le cas le 9 avril! Carine Burnot a fait tirer parmi les personnes présentes un prix de 3 heures de coaching sur l’approche PNL, prix qui a été remporté par Evelyne Roy du Groupe Delom. Evelyne était enchantée de remporter ce prix et le CA lui souhaite de bien profiter de cette occasion en or de développer au-delà de l’atelier ses connaissances en PNL!

Vous avez manqué l’atelier mais souhaitez consulter la documentation présentée? Connectez-vous à la Bibliothèque dans la Zone Membre !

Vous n’êtes pas encore membre? Apprenez-en plus sur les nombreux privilèges réservés aux membres virtuels et réguliers du RPFQ et choisissez le type de membership le plus avantageux pour vous!

Rédigé en collaboration par:

Pierre Kapeleris, Elodie Darras et Geneviève Dionne

Publié dans Activités Tagués avec : , ,

L’expérience heuristique : une découverte au RPFQ!

Jeudi dernier le RPFQ accueillait Lawrence Poole et Suzy Éthier pour nous familiariser avec la formation heuristique et nous faire vivre un atelier hors des sentiers battus! Nous avons eu le plaisir d’entendre des professionnels de la formation passionnés et de vivre bien des découvertes dans l’action… au coeur de la jungle!

La formation heuristique, c’est…

Bien entendu, il ne s’était pas encore écoulé 5 minutes que l’on a demandé à M. Poole de nous définir ce que signifie la formation heuristique! À la base, le mot heuristique vient du grec ancien eurisko, « je trouve »; c’est un terme didactique qui signifie « faire des découvertes ».

La formation heuristique se base donc sur la découverte par l’expérimentation, soit de vivre une expérience.  C’est cette même expérience qui ancre l’apprentissage. Quant à l’histoire tremplin, concept exploité par M. Poole et Mme Éthier dans leurs ateliers, c’est un outil qui exploite à la fois «l’avant-expérience», «l’après-expérience» et qui met en évidence ce moment précieux ou se produit et s’ancre l’apprentissage.

La formation heuristique et l’histoire-tremplin sont donc à propos de ce moment précis de fragilité humaine qui se produit quand l’apprenant laisse tomber ses barrières, ce fameux moment «Ah-ha!» où tout s’éclaire dans son esprit.

Pourquoi la jungle?

Bien que dans leur pratique professionnelle M. Poole et Mme Éthier amènent bel et bien des groupes avec eux dans la jungle du Costa Rica pour faire vivre à leurs apprenants des formations heuristiques, il leur arrive également d’amener la jungle ici au Québec. Ils utilisent avec brio les analogies entre le comportement des différentes espèces animales et végétales pour inspirer les leaders à penser et agir différemment pour survivre dans la jungle… du travail!

IMG_20150219_183636

Lawrence Poole captive l’auditoire par sa présentation riche et imagée.

La suite de l’article est réservé aux membres: connectez-vous ou devenez membre pour poursuivre la lecture et voir le matériel de présentation de la soirée!

Publié dans Atelier Tagués avec : , , ,

L’organisation intelligente

Le RPFQ a à coeur de soutenir les initiatives de ses membres qui contribuent à sa mission: offrir un espace dynamique d’échanges et de développement pour les personnes impliquées dans la formation en milieu de travail afin de contribuer à la qualité de leurs actions en formation. Vous souhaitez y contribuer également? Contactez-nous à info@rpfq.com.

C’est avec plaisir que le RPFQ vous présente une initiative de François Lavallée d’Aliter Concept: la communauté des formateurs performants 2015. Voici une entrevue que j’ai réalisée avec François qui présente son thème de cette année: l’organisation intelligente!

L’organisation intelligente from François Lavallée on Vimeo.

Au menu de cette série de rencontres:

  • Les concepts de Personal Knowledge Mastery
  • Les systèmes LMS, CMS et gestion de la connaissance implicite
  • Gestion de la connaissance t de la complexité
  • Et plus encore !

La suite est réservée aux membres du RPFQ: connectez-vous pour y accéder ou devenez membre!

Publié dans Initiatives des membres Tagués avec : , , , ,

Blogueurs passionnés d’apprentissage recherchés

Chers membres du RPFQ,

Vous aimez écrire? Vous avez expérimenté une nouvelle approche et souhaiteriez en partager les leçons apprises de façon approfondie? Vous avez lu un livre, un article, une revue scientifique dont vous aimeriez résumer les constats pour la grande communauté des professionnels de la formation du Québec?

Source: Pixabay.com Licence CC

Source: Pixabay.com
Licence CC

En tant que membres du RPFQ, vous avez la possibilité de rédiger un billet sur le blogue du RPFQ, car c’est aussi VOTRE blogue! Pas de contrat à signer, juste votre passion à partager 🙂 … En fin de billet, votre photo et profil de membre publié, un lien vers votre propre site web si vous en avez un, bref une belle visibilité en retour de votre contribution à animer notre réseau!

Cette proposition vous intéresse? Contactez nous! Nous aimerions développer une petite communauté de rédacteurs occasionnels pour contribuer à nourrir notre blogue.

Merci de contribuer à promouvoir la qualité des actions de formation au sein de notre réseau!

Publié dans Communauté Tagués avec : , , , , , , ,
Powered by WishList Member - Membership Software