Tendances formation en 2014

Quelles seront les tendances en formation en 2014 ? Nous avons sondé les participants de notre dernière conférence, sur le vif, en leur demandant de trouver un ou deux mots qui définiraient la formation en cette nouvelle année.

Premier constat, la formation traditionnelle en salle n’est citée par personne. La formation en salle est-elle out ? Certes, traditionnel ne rime pas avec tendance, pourtant dans ma pratique professionnelle, j’observe encore une grande proportion de formation dispensée en classe.

Si la formation en salle n’est pas citée, plusieurs personnes ont néanmoins cité les modes de formation hybrides, qui, si j’interprète bien, comprennent de la formation en présentiel et à distance.

Ensuite, deux axes principaux se dessinent: la technologie et les méthodes collaboratives (et la somme des deux !).

Un grand nombre de personnes pensent que la technologie sera un vecteur de plus en présent dans le mode de diffusion de la formation : les classes virtuelles, les formations en ligne sur tablettes, les MOOC (Massive Open Online Course), etc.

Les méthodes collaboratives, quant à elles, toujours stimulées par les outils sociaux sur le web et la technologie dont nous venons de parler, permettront le partage d’expérience et l’apprentissage social. Un grand nombre de nos répondants semblent penser qu’il s’agit là de l’avenir de la formation, les communautés de pratiques, médias sociaux, partages de connaissances sur des wiki ou des blogues. Apparait aussi un mode d’apprentissage social sans technologie, le World Café, qui est un processus structuré de brainstroming.

Étonnamment, l’apprentissage informel est resté…informel puisqu’il n’est cité par personne. Peut-être est-il tellement intégré à notre quotidien (et il l’est!) qu’il ne nous apparait plus opportun d’y faire référence ? Pourtant, les entreprises se penchent toujours sur un modèle pour pouvoir l’intégrer comme une méthode d’apprentissage « en règle ».

Notons aussi quelques personnes qui voient la formation en milieu de travail comme un besoin croissant des entreprises de rendre la formation plus concrète et directement liée à la tâche. Ce mode de formation est plus traditionnel que traditionnel puisqu’il reprend les principes du compagnonnage (18e siècle!).

Même si cette tendance n’est citée que par deux personnes, la ludification (ou gamification) qui utilise le jeu comme méthode pédagogique, m’apparait être une préoccupation croissante des entreprises que je côtoie pour favoriser l’engagement des apprenants.

Dans une perspective plus stratégique et en sortant des modes de formation, notons quelques personnes qui pensent que le développement des compétences deviendra plus stratégique et lié aux besoins d’affaire des entreprises. Et, dans un souci de rentabilité, un effort sera mis dans la durabilité des projets de formation réalisés. J’observe effectivement un certain « gaspillage » et de réinvention de la roue dans quelques entreprises. Un nouveau gestionnaire, une nouvelle orientation de développement, et on recommence…

Choisir le bon mode de formation, la bonne stratégie, avec la diversification des médias et des méthodes, semble constituer un (beau !) défi pour nous en 2014 !

A propos

Sylvie Lasser est conceptrice pédagogique à son compte et développe des solutions d'apprentissage et de transfert d'expertise depuis plus de 15 ans.

Publié dans Nouvelles du RPFQ Tagués avec :
Un commentaire sur “Tendances formation en 2014
  1. Dominique Guinchard dit :

    très belle initiative pour les membres. Bravo au CA . Dominique